Burkina Faso : ces présidents médiateurs en « Toc »

Burkina Faso

Burkina Faso

« Plusieurs présidents africains ont été envoyés au Burkina Faso pour jour un rôle de médiateur, c’est encore une farce de l’Union Africaine et CEDEAO… »

Goodluck Jonathan l’impotent

Président du Nigeria, ce monsieur est incapable de régler le problème de Boko Haram cette secte terroriste qui à fait des milliers de morts au pays et sans compter les enlèvements, et celui-ci voudrait donner des conseils au Burkina Faso, alors que son pays croule sous la misère et est pourtant un géant du pétrole en Afrique de l’Ouest…

Mohamed Ould Abdel Aziz

Ce président de la Mauritanie pays d’Afrique du nord Mohamed Ould Abdel Aziz, ce gouvernement esclavagiste envers les populations noires, vroudrait-il se faire conseiller des droits de l’homme au Burkina, faudrait-il encore que celui-ci les respectes dans son pays…

Macky Sall

Le président du Sénégal Macky Sall, lui qui était d’accord pour une nouvelle élection de Blaise Compaoré en 2015 au Faso… Ce personnage qui n’est pas capable d’appliquer une bonne gouvernance au pays de la Téranga. Ne parlons même pas des besoins élémentaires : conduites d’eaux, électricité, logements etc, son pays vit sous perfusion de l’assistanat…

Alors chers messieurs pions de la Françafrique, rentrez chez vous et réglez vos soucis internes, vous n’êtes médiateurs de rien, juste des pantins qui font croire comme le faisait Blaise Compaoré d’essayer de régler les choses…

Publicités