Burkina : selon Blaise Compaoré Thomas Sankara est décédé de mort naturelle

Sankara

Feu Thomas Sankara

« Le 15 octobre 1987, le capitaine Thomas Sankara, président du Burkina Faso depuis 1983, est assassiné au cours d’un putsch. »

Mensonges et crimes

Blaise Compaoré, son ministre de la Justice, frère d’armes et complice de toujours, prend le pouvoir à la tête des insurgés. Il fait déclarer officiellement que Sankara est décédé de “mort naturelle”.

Certificat de décès Thomas Sankara

Alors que le corps de Feu Thomas Sankara est criblé de plus de vingt balles le medecin commandant « Diébé Alidou » atteste d’une mort naturelle…

certificat-deces-thomas-sankara

Advertisements